Promotions






livraison gratuite

livraison gratuite
 


En direct du blog

Voir tous les articles >>

PSIG... sabre ?

Les Pelotons de Surveillance et de Gendarmerie- Sabre



Ecusson PSIG SABRELes Pelotons de Surveillance et de Gendarmerie (PSIG) sont en quelque sorte l’unité de frappe d’une compagnie de gendarmerie. Si elles ont des fonctions générales de lutte contre la délinquance, depuis 2016, une partie de ces pelotons est classée « Sabre » avec pour mission essentielle la lutte contre le terrorisme.

 

 


Composition et mission des PSIG


Ces pelotons sont constitués de sous-officiers de gendarmerie et de la Garde républicaine. La sélection se fait sur la base du volontariat et de critères de grandes capacités psychologiques et physiques. Après leurs recrutements, ces personnels reçoivent une formation spécifique qui les prépare à remplir au mieux leurs missions d’intervention sur le terrain.
Outre les missions plus générales, ils sont notamment engagés dans des opérations d’ordre public et d’émeutes. Dans ce domaine, ils viennent ainsi renforcer les interventions de leurs collègues, les gendarmes mobiles.

 

 


Les PSIG-SABRE


Il faut rappeler, ici, que ce sont les actions terroristes qui se sont cumulées et aggravées en France, ces dernières années, qui ont conduit à créer ces pelotons. En effet, il fallait augmenter les unités opérationnelles pour faire face à ce type d’actions hyper violentes et meurtrières. Aussi, ces pelotons sont des unités antiterroristes.
En effet, ces pelotons, classés « Sabre » sont encore plus spécialisés pour intervenir dans des actions terroristes. C’est pourquoi, ces gendarmes ont reçu un complément de formation pour ce type de mission et du matériel hautement sophistiqué en termes d’armement, de véhicules et de protection. À présent, ces pelotons qui couvrent tout le territoire peuvent intervenir rapidement dans les situations de prise d’otages et de tuerie.


À la différence des interventions classiques des PSIG ou autres unités de gendarmerie et de police, les pelotons Sabre, ont une approche plus offensive pour neutraliser les auteurs des attentats et/ou d’otages. De manière opérationnelle, ces pelotons Sabre interviennent après les premières brigades locales de gendarmerie pour fixer les assaillants et limiter leurs actions en attendant que le GIGN puisse opérer.


Il faut noter que ces pelotons connaissent un entraînement intensif. Ainsi, dans leurs territoires respectifs, ils font un repérage systématique des sites sensibles sur lesquels ils répètent des exercices d’intervention.

 

 


Attentat du 11 décembre 2018 à Strasbourg


Au moment où cet article est écrit, le 12 décembre, la presse se fait l’écho de l’intervention du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PIGN) de Molsheim.
Ainsi, l’actualité vient confirmer l’utilité de la création de ces pelotons PSIG-Sabre comme dispositif opérationnel supplémentaire de lutte contre les actions terroristes.

14-12-2018

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Ajouter un commentaire
Nom:*
Email:*
Message:*
  Captcha
  Ajouter un commentaire